top of page
  • Photo du rédacteurDeux Quatre

IA et cabinets d'avocats : Allen & Overy ouvre la voie

ChatGPT représente l'une des innovations les plus intéressantes pour les cabinets d'avocats. Allen & Overy a d'ailleurs récemment franchi une étape importante en intégrant la plateforme d'intelligence artificielle Harvey à ses activités dans le monde entier. Cela marque le coup d'envoi pour l'utilisation de l'IA par les avocats, et ceux qui ne l'utiliseront pas risqueraient, dans les mois et années à venir, de prendre un sérieux retard sur leurs confrères...


L'intelligence artificielle : l'innovation incontournable pour les avocats


ChatGPT est depuis quelques temps au centre des attentions, en particulier chez les professionnels du droit. Les chatbots basés sur ChatGPT peuvent comprendre les demandes des utilisateurs et fournir des réponses appropriées. Avocats et clients peuvent ainsi interagir avec un chatbot pour obtenir des informations juridiques de base, poser des questions sur leur situation, planifier des rendez-vous avec un avocat, et plus encore.


ChatGPT peut aussi aider les avocats à mieux gérer leur charge de travail. Ils peuvent utiliser le chatbot pour gérer les rendez-vous, répondre aux e-mails, et automatiser d'autres tâches répétitives. Cela leur permet de consacrer plus de temps aux tâches à plus forte valeur ajoutée, comme la recherche juridique et la préparation d'arguments.


Les chatbots peuvent être programmés pour comprendre les besoins spécifiques de chaque client et leur fournir des conseils juridiques personnalisés. Ils peuvent également être utilisés pour envoyer des alertes juridiques et des mises à jour à certains clients en fonction de leurs préférences et de leurs problématiques.


Enfin, l'IA peut permettre aux cabinets d'avocats de réduire leurs coûts et d'augmenter leur rentabilité, les chatsbots étant disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Une meilleure disponibilité pourra être rendue au client tout en réduisant les coûts.


Harvey, l'outil d'analyse d'IA, transforme la pratique du droit chez Allen & Overy


Allen & Overy a franchi en février une étape importante en intégrant la plateforme d'intelligence artificielle Harvey à ses activités juridiques dans le monde entier. Harvey utilise les techniques de traitement du langage naturel, de machine learning et d'analyse de données pour automatiser et améliorer les aspects du travail juridique tels que l'analyse de contrats, les due diligence et la conformité réglementaire.


La plateforme a été testée par environ 3 500 avocats d'Allen & Overy qui ont posé près de 40 000 questions liées à leurs activités quotidiennes. Harvey peut aider à fournir des éclairages, des recommandations et des prévisions basées sur de grands volumes de données, permettant aux avocats de proposer des solutions plus rapides et plus adaptées à leurs clients. Le partenariat donne à Allen & Overy un avantage concurrentiel significatif et lance une nouvelle ère pour le secteur juridique en utilisant l'intelligence artificielle dans la pratique du droit. Harvey a été fondé par une équipe d'anciens avocats, d'ingénieurs et d'entrepreneurs qui partagent une vision commune de la transformation du secteur juridique grâce à la technologie et a bénéficié d'un financement initial d'OpenAI.


La firme a bien précisé dans son annonce que les réponses apportées par l'IA seront scrupuleusement vérifiées par les avocats, qui seront ainsi défiés sur leurs analyses et confirmés ou non dans leurs choix.


L'IA est une opportunité exceptionnelle pour les professionnels du droit, où son utilisation devient de plus en plus courante. Les cabinets qui ne l'adopteront pas risqueront d'être distancés et moins concurrentiels.

Comentários


bottom of page